Le Voyage de Ko, Gaëlle N. Harper

Déterminée à prendre sa place dans le monde, Ko s’aventure à la recherche de l’impossible, seule mais secondée par les animaux qu’elle rencontre. Apprendra-t-elle à faire pousser les fleurs de ceïbo sous ses pas, ou s’égarera-t-elle à la poursuite du mystérieux cerf d’ombre et de ses innombrables fantômes ?

Ce livre est disponible au format broché ou en eBook numérique (voir l’aide sur les formats). Il contient aussi des bonus exclusifs !

Broché

Dans une librairie près de chez vous, à localiser sur Place des Libraires, Décitre

Dans un espace culturel : Fnac, Cultura

Neufs ou d’occasion : Chapitre, Amazon

eBook

NOS BONUS

-Un entretien avec l’auteur·rice pour comprendre ses intentions d’écriture et promouvoir la lecture critique

-Les avertissements de contenu, par respect pour notre lectorat

-Des illustrations ou un dossier illustré, quand c’est pertinent, pour enrichir l’interprétation du texte

Les formats

Le format ePUB est lisible sur toutes les liseuses sauf celles de la marque Kindle, et le format Kindle est lisible uniquement sur les liseuses Kindle.

Pour lire ce récit sur votre tablette, votre smartphone ou votre ordinateur, utilisez un logiciel adapté tel que Vivlio (gratuit et français). Consultez notre article sur “Comment lire un livrel” pour plus d’informations.

Les cinq chouettes entourent alors Ko, Makua face à elle. Et l’enfant renard voit que dans chacun de leurs yeux danse une galaxie d’étoiles. Ko, bouche bée, est encore figée quand Voksen la saisit dans ses serres. En dépit de ses craintes, aucun olivier ne lui pousse dans le dos.

S’élevant au-dessus des étoiles, la petite troupe n’aperçoit bientôt plus le sol. Mais les Volants se repèrent grâce aux astres, bien plus fiables que toutes les rivières et toutes les montagnes du monde. Ko remarque alors que les chouettes ne se dirigent pas tout à fait vers le repaire du Soleil, mais dévient vers l’origine des oiseaux de printemps.

Valsant au milieu des astres, baladée comme un fagot dans la nuit, Ko songe à peine à sa posture saugrenue. Plusieurs fois elle frôle dans l’air doux une de ces lueurs féeriques, qui se dissémine alors en une traînée de sable brillant avant de se reformer en sphère lumineuse. Ko essaie de goûter à ces étranges corps luisants mais sa mâchoire claque dans le vide, quand bien même les étoiles s’éparpillent comme si elle les avait touchées. Les chouettes évoluent dans un monde assurément remarquable, se dit la renarde.

Partagez une carte postale votre avis vos fanarts vos fanfics ...
Le Voyage de Ko, Gaëlle N. Harper

Le Voyage de Ko, Gaëlle N. Harper

25 Réponses

Quelles sont vos impressions de voyage ? Vos analyses, vos émotions… tout nous intéresse. Et si cette aventure vous a inspiré, partagez vos créations artistiques en lien dans les commentaires ! C’est grâce au recoupement de points de vue divergents que nous parviendrons à comprendre cet univers…

Embarquez pour une autre aventure !

25 avis pour Le Voyage de Ko, Gaëlle N. Harper

  1. Lucie, Le collectionneur des Enfenrs

    Avis par Lecollectionneurdesenfers
    https://www.babelio.com/livres/Harper-Le-voyage-de-Ko/1373501#!

    On suit Ko, une jeune renarde au pelage de feu qui part en voyage initiatique pour grandir. Ce court roman est très poétique, les métaphores et les images qui le composent sont légion. C’est très agréable et beau à lire. J’ai vraiment apprécié mes tentatives pour deviner ce qu’il se cachait sous ses métaphores.
    J’adore aussi les différentes créatures qui constituent ce récit. Chacune d’entre elles aident Ko à trouver son chemin. C’est très facile à imaginer et je trouve que ça s’apparente facilement à une histoire que l’on pourrait raconter aux enfants pour les endormir. Chaque détail compte, des noms des animaux jusqu’aux fleurs qui les accompagnent. Ce texte est destiné aussi aux adultes parce qu’un enfant serait incapable de voir la métamorphe sous-jacente. Ce livre est riche en éléments et très bien construit, l’univers est complet et les personnages choisis avec soin pour leur utilité et leur symbolisme dans le texte. Chaque détail soigneusement choisi et interprété différemment selon les lecteurs.
    N’ayant pas l’habitude de lire ce genre de conte je m’y suis plongée à corps perdu. C’était très doux et apaisant comme récit. Je me suis laissée bercer par ma lecture et j’ai avalé ce tout petit conte en une heure seulement. La plume de l’auteure est très riche et agréable à découvrir, j’ai beaucoup aimé ce voyage onirique. Chaque élément a son importance dans ce récit.
    Il illustre le passage à l’âge adulte et aux différents chemins empruntés pour y parvenir. le nombre 107 revient sans arrêt et symbolise l’inachevé, j’ai trouvé cette utilisation très intéressante et adaptée au texte puisque Ko est en quête de son destin afin de grandir.
    Ce récit ressemble beaucoup aux films de Miyazaki de par les métaphores ou les images utilisées et j’ai adoré ce parallèle.

    Conclusion : une très bonne lecture et découverte onirique que je recommande à tous les poètes dans l’âme. Ce récit initiatique m’a fait voyager et découvrir le monde. Je me suis émerveillée devant des images de la nature provenant de mon imagination. Elles m’ont permises de l’apprécier à nouveau à sa juste valeur et à me remémorer sa beauté. Un vrai coup de coeur !

  2. Plume de Laine

    Avis par Plume de Laine
    “???????’ℎ??, ????? ?’????? ??? ?????, ?́?ℎ? ????????????? ?? ???? ?????? ?????́?????, ?́????? ?̀ ?? ??????? ?? ?? ????.”

    Un récit qui nous emmène dans la peau de Ko. Quelle merveilleuse sensation que de se retrouver dans la peau d’une jeune renarde, pas encore adulte, mais sur le point de l’être. À travers son regard débute ce récit initiatique. Et nos yeux vont alors s’ouvrir en grand et ne rien louper de toute la beauté qui va apparaître.

    L’autrice va nous faire voyager, mais aussi découvrir certains aspects de la nature à travers ce regard de jeune renard qui souhaite grandir. À travers diverses rencontres, toutes plus enrichissantes les unes que les autres, Ko va découvrir le monde et ses divers habitants.

    Ici, il est question de passage à l’âge adulte. Mais pour arriver à l’âge adulte, nous passons tous par différents stades tels que : l’enfance ou encore l’adolescence et l’autrice va nous montrer ses différents passages et surtout par différents animaux.

    Les personnages sont attachants, Ko est adorable, je fonds devant sa bouille de renarde. Et tous ces animaux qu’elle rencontre sur son chemin ont ce petit quelque chose qui fait que l’on s’attache à eux.

    Une plume délicate et poétique qui nous entraîne dans un univers d’une belle douceur. Tout en finesse, l’autrice nous insuffle de belles valeurs telles que la solidarité, l’entraide, le respect ou encore la bienveillance. de belles valeurs à inculquer aux enfants.

    Un récit peut-être un peu trop compliqué pour un jeune enfant, mais qui peut être lu par les parents en donnant les explications adéquates…

    ? Êtes-vous prêt à suivre Ko dans ce voyage initiatique ? L’avez-vous déjà fait ? Avez-vous aimé ce voyage ?

  3. Kaali

    Avis par Kaali
    https://www.babelio.com/livres/Harper-Le-voyage-de-Ko/1373501#!

    Dans ce court récit nous allons suivre Ko, petite renarde ayant atteint sa cent-septième Lune, qui doit partir en quête d’un lieu mystérieux pour pouvoir grandir et faire danser les flammes sur son pelage. Elle rencontrera bien d’autres animaux sur son chemin, qui l’aideront et lui partageront un peu de leur savoir.

    C’est un magnifique récit, tout en finesse, en douceur et en poésie (et pourtant, je suis ne suis pas une grande fan de poésie). J’ai été transportée par le voyage de Ko, et cette petite renarde m’a beaucoup touchée dans sa quête de grandir (et sa quête d’elle-même).

    Avant tout, il faut que je parle de la plume de Gaëlle N. Harper. Je vais être brève : elle est sublime. Pleine de beauté et empreinte d’émotion, douce, délicate et poignante. Les descriptions sont belles, les métaphores subtiles et bien trouvées.
    J’ai eu cette rare impression que tout était à sa place dans ce texte, que rien n’était superflu.

    Le voyage de Ko aborde une partie de la vie que l’on connait tous : cette zone un peu floue où l’on grandit et devient adulte. On le vit tous différemment, et on retrouve cette diversité dans le récit, à travers les différentes quêtes de chaque animal et leur tempérament (les petits écureuils qui sont d’éternels enfants, les loups qui s’accrochent à leur figure maternelle,…)
    Il y a de belles valeurs de transmises au fil des pages comme le partage, le respect, l’entraide, l’empathie.

    La symbolique a une place primordiale dans ce récit, et si j’ai pu en saisir quelques-unes en cours de lecture j’ai été ravie qu’à la fin se trouve un entretient avec l’autrice pour nous en apprendre plus.
    Je salue d’ailleurs son travail de recherche pour nous offrir des noms dans différentes langues qui ont tous une signification importante se rapportant au Voyage de Ko.

    Je pense qu’on peut tous se retrouver en l’un des personnages d’une façon ou d’une autre. J’ai adoré KO, bien-sûr, mais je dois dire que le dernier chapitres sur les loups m’a émue. La Lune les envoi dans les plaines terrestres pour qu’ils découvrent d’eux-mêmes ce qu’il y a au-delà de ce qu’ils connaissent, et si c’est un crève-coeur pour tout le monde, c’est nécessaire pour grandir. J’aurais aimé avoir une maman comme la Lune ?

    Je pense que le voyage de Ko fait partie de ces livres un peu “chouchous”, qu’on aime refeuilleter de temps en temps pour relire quelques passages.

    En bref, un très beau récit qui m’a émue, d’une belle justesse avec une plume que je trouve magnifique. C’est le genre de livre auquel on continue de penser une fois posé. Mon seul regret ? Ne pas être restée un peu plus longtemps avec Ko. Mais peut-être la séparation aurait-elle été plus difficile.

    Encore merci à Gaëlle pour cette superbe lecture !

    Au revoir petite renarde, que les flammes dansent sur ton pelage et que les fleurs de ceïbo naissent de tes pas ! ?

  4. Yumiko

    Avis par Yumiko
    https://www.babelio.com/livres/Harper-Le-voyage-de-Ko/1373501#!

    Ce qui a immédiatement attiré mon regard, c’est la magnifique couverture de cet ouvrage ! J’en suis totalement fan ! La façon dont le titre est écrit est aussi très attirante, car élégante et fantaisiste, ce qui donne déjà une première impression intéressante sur ce que nous allons découvrir. L’autrice nous propose une histoire courte sous forme de conte onirique, un peu philosophique, mais surtout tellement poétique.

    Ko, une adorable renarde, va se lancer dans un voyage pas comme les autres. Elle va bientôt passer un cap important dans sa vie et prendre son envol en animant les flammes de son pelage et faire pousser de magnifiques fleurs de ceïbo en marchant. Mais pour ce faire, c’est une quête pas comme les autres qu’elle doit mener et elle doit le faire seule. Bien décidée à grandir et à devenir celle qu’elle souhaite être, elle va donc suivre cette route, quels qu’en soit les obstacles.

    Heureusement pour elle, elle va croiser de nombreux animaux sur sa route, tous très différents les uns des autres et tous, avec une autre vision de la vie et de ce que grandir signifie. C’est là que son voyage va prendre une autre profondeur et devenir bien plus qu’une simple quête. Ko va découvrir le monde et la vie de façon globale, ce qui va lui permettre de grandir d’autant plus et de mieux comprendre ce qui l’entoure et les besoins des uns et des autres.

    J’ai été très touchée par cette petite renarde. Elle est tellement adorable avec son innocence et le regard sans jugement qu’elle pose sur ce qu’elle voit et sur les animaux dont elle croise la route. Elle va faire de nombreuses rencontres qui, toutes, l’aideront à avancer un peu plus sur le chemin de son évolution, de quoi nous faire nous poser des questions pertinentes, tout en suivant les aventures de cette héroïne pas comme les autres.

    C’est donc un conte tout mignon sur le passage à l’âge adulte qui touchera tout un chacun. Les animaux rencontrés sont aussi intéressants à suivre que notre jeune renarde, ce qui fait qu’à chaque chapitre, nous nous réjouissons de voir qui elle va croiser et ce qu’il va se passer. La plume de l’autrice est très poétique, ce qui nous fait voyager et notre offre un moment de lecture hors du temps.

    En bref, si vous aimez les contes initiatiques sur le passage à l’âge adulte, je pense que vous pourriez bien apprécier celui-ci qui est tout mignon. Alors êtes-vous prêts à voyager avec Ko

  5. Les Passions de Sophie et Gwen

    Chronique par Les Passions de Sophie et Gwen
    https://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=1409507&action=demande#!

    Aujourd’hui on se retrouve pour un nouvel avis d’un service presse appelé « Le voyage de Ko » de Gaëlle N.Harper. Un livre que j’ai dévoré en à peine une heure de lecture. Une lecture légère qui fait du bien à lire, il faut le dire.

    À l’aube de son cent septième anniversaire, la jeune renarde Ko est déterminée à mener à terme le périple qui lui permettra de grandir et de prendre sa place dans le monde. Elle part donc à la recherche de l’impossible, par delà la forêt et les landes enneigées, seule mais secondée par les animaux qu’elle rencontre. Apprendra-t-elle à animer les flammes de son pelage et pousser les fleurs de ceïbo sous ses pas, ou s’égarera-t-elle à la poursuite du mystérieux cerf d’ombre et de ses innombrables fantômes ?

    Ce récit nous est raconté tout en délicatesse, en douceur et surtout en poésie. Et pourtant, c’est bien loin des thrillers bien gore et sanglant ! On se retrouve à poursuivre la quête d’évoluer et de changer, accompagné de Ko.

    Un récit nous transportant dans ce passage de la vie d’adolescent, à la vie d’adulte. La vraie. Beaucoup de métaphores sont présentes pour comprendre les différentes étapes vers le passage à la vie d’adulte. Les loups, incapable de se détacher de leur maman, telle une meute. Les écureuils très mignons qui nous montre qu’il est évidemment important de garder son âme d’enfant et tout un tas d’autres exemples. Malgré l’écriture très poétique, on reste sur un récit tranche de vie qui permet de se rendre compte de beaucoup de chose.

    Pour faire simple, j’ai vraiment apprécié ce récit malgré mes quelques réticences a l’idée de lire ce type de livre. Mais je n’ai aucun regret, comme j’ai toujours su dire, il est important de sortir de sa zone de confort, même en terme de lecture.

    Et gros point positif, sur la couverture, juste magnifique !

  6. Lizdebaty

    Chronique par Lizdebaty
    https://www.instagram.com/p/CdD6ktfKmAz/

    ➡️ Chronique complète sur Babelio : lien en bio !

    ? Embarquez dans un doux voyage initiatique et poétique en compagnie de Ko !

    ? Ce petit conte est un vrai voyage dans un univers animalier à la fois fantastique et onyrique. La diversité des péripéties, le travail sur les noms propres et leurs différentes sonorités, les descriptions doucement poétiques, les illustrations… Tout concourt à nous dépayser, tout comme la petite renarde que nous suivons ?

    ? J’ai aimé découvrir ce monde en même temps qu’elle, à travers son regard naïf et bienveillant d’une enfant en quête de sagesse. Les personnages qu’elle rencontre, au-delà de leur significations allégoriques, sont tout aussi sympathiques et agréables à suivre.

    ✒️ Le style s’accorde à merveille avec le sujet : la poésie du texte est subtile, fraiche et tout de même accessible. J’ai apprécié la puissance suggestive des descriptions qui permettait de vraiment s’immerger dans les paysages naturels traversés par Ko.

    ? Certaines choses peuvent paraître très cryptiques donc, même si je trouve que garder une part de mystère est séduisant, j’ai apprécié l’interview de l’autrice à la fin, qui éclaircit quelque peu la symbolique de son univers.

    ☀️ Ce fut en tout cas un agréable petit voyage pour moi et je ne peux que le conseiller aux amateurs d’animaux, de poésie et de récits initiatiques !

  7. Mélanie

    Chronique par Mélanie
    https://www.instagram.com/p/CWF4Aa5qlwA/?utm_medium=copy_link

    Avec Le Voyage de Ko nous entreprenons un voyage onirique sur le fait de devenir adulte !

    C’est un livre tout public, il peut être lu par des enfants, adolescents ou adultes. Le récit n’est pas long et est entraînant. Chaque chapitre est destiné à un animal qui représente un caractère différent de l’évolution.

    La plume est très belle, les phrases son rapides, mais très poétiques !

    Ko est une petite renarde très attachante et on espère pour elle qu’elle réussira sa quête ! Elle rencontre une panoplie d’autres animaux qui sont tous différents et qui ont une grande importance dans ce récit onirique.

    Il est difficile de parler de ce livre sans spoiler, comme il ne fait que 88 pages, j’ai peur de vous dévoiler un élément qui pourrait vous gâcher la lecture -__-

    Il faut retenir que ce livre transmet de grandes valeurs ! Il y a beaucoup de symbolique par rapport aux personnages, tout est expliqué à la fin du roman lors d’un question-réponse de l’autrice 😉

    J’ai passé un agréable moment avec Ko et je ne peux que vous conseiller ce petit livre rapide à lire et plein de poésie !

  8. Sly

    Chronique par Le Ptit monde de Sly

    Le Voyage de Ko est un conte initiatique, fait de voyage, de rencontres, d’entraide et d’amitié. Ça raconte l’histoire de Ko, une jeune renarde de feu qui, le jour de ses cent sept lunes, part en quête de l’impossible afin de pouvoir grandir et faire danser les flammes de son pelage.

    Ce conte est très poétique, tout comme la plume de l’auteure qui nous emmène au coeur de cette forêt enchantée où les animaux parlent et font pousser des fleurs sous leurs pas.

    On pourrait se croire dans une oeuvre de Miyazaki, de part la poésie et l’univers qui nous est conté.

    La couverture est également de toute beauté.

    Un livre qu’on peut facilement lire à un enfant le soir avant de dormir.

  9. Anae

    C’est une lecture agréable à lire, qui se lit rapidement, la plume de l’autrice est jolie et l’histoire est intéressante. Je trouve que Ko est un personnage très touchant et attachant.

  10. Co et ses livres

    Chronique par Co et ses livres, le 25/22/2021
    https://www.facebook.com/photo/?fbid=290734053051524&set=a.138085144983083

    Bonjour les livrophiles !

    Je vous emmène à la découverte du Voyage de Ko de Gaelle Harper, paru aux éditions du Transimaginaires.

    Lorsque j’ai ouvert ce livre, attirée par l’accroche, je pensais rentrer dans un récit jeunesse. Mais en fait je n’ai pas vraiment trouvé ce que à quoi je m’attendais. Je sors donc un peu mitigée de cette lecture. Il y a beaucoup de bonnes choses, je le reconnais volontiers. Une belle écriture, poétique ; des valeurs comme l’entraide et le respect de l’autre.

    Mais par contre, je ne sais pas trop quel est le public cible de ce roman. Un peu compliqué à mon sens pour les jeunes par la façon dont c’est raconté : trop poétique et imagé, pas assez explicite, avec un vocabulaire pas vraiment adapté. Un adulte pourra apprécier et « traduire » ces images et cette poésie, mais là c’est le thème (grandir) et les personnages (des animaux qui parlent) qui ne sont plus vraiment adaptés et semblent plutôt destinés à la jeunesse. A moins de prendre grandir dans le sens d’évoluer.

    Par exemple, ce nombre 107 qui revient très souvent, on ne sait pas pourquoi. C’est expliqué à la fin, mais c’est un peu tard. Ou les phrases du genre « Kholo lui dit d’aller là où le jour est nuit et la nuit est jour, à l’heure où la Lune mange le Soleil ». « Faire danser les flammes de son pelage » Un peu nébuleux pour les jeunes, pas forcément clair pour un adulte. Ou encore parler des éons comme mesure de temps. (ce qui est absolument énorme littéralement parlant). C’est ce genre de choses qui m’ont gênée.

    Même si je reconnais que le style est agréable, je n’y suis pas sensible. C’est trop poétique pour moi. Donc, très personnel. Vous ne serez probablement pas du même avis et c’est tant mieux !

    Note des éditions : Nous nous adressons effectivement à un public adulte ! Nous avons cependant eu des retours très positifs de parents qui lisent « Le Voyage de Ko » à leurs jeunes enfants 🙂

  11. Soleil, le 23/11/2021, pour les Chroniques de l’Imaginaire

    Par Soleil, le 23/11/2021, pour les Chroniques de l’Imaginaire
    http://climaginaire.com/#/DetailChro/52942

    Ko la petite renarde rousse vient d’avoir cent-sept ans. Il est temps pour elle de se lancer sur les traces de ceux qui sont venus avant elle, et de partir à la recherche de l’endroit “où le jour est nuit et la nuit est jour, à l’heure où la Lune mange le Soleil”. Une quête qui parait impossible, mais qui est le seul moyen pour Ko d’apprendre à faire danser les flammes de son pelage et à faire pousser les fleurs de ceïbo dans ses traces. Ainsi, elle grandira et pourra prendre la place de son père dans le monde.

    Les éditions du Transimaginaires proposent des fictions SFFF courtes et atypiques. Détail bienvenu : la quatrième de couverture indique le temps de lecture estimé pour un lecteur moyen (lisant deux-cent-cinquante mots par minute), soit ici quarante minutes. C’est donc bien un texte assez court. Si la maison d’édition s’adresse à un public adulte, ce conte initiatique pourra également être lu sans souci par petits et grands.

    Le périple de Ko nous entraîne dans un monde fantastique, où les fleurs poussent dans les pas des animaux adultes. Au fil de son voyage, la petite renarde fait des rencontres. Certains animaux vont l’aider, d’autres la faire réfléchir, ils marquent tous une étape successive de son évolution vers l’âge adulte : les écureuils jumeaux sont des enfants qui ne veulent pas encore grandir, la rivière-serpent est une adolescente qui se rebelle un peu contre son destin, les tortues représentent la vieillesse… En sus du voyage de Ko proprement dit, le livre se termine par deux mini-contes très sympa se déroulant dans le même univers. Pour les curieux, l’entretien avec l’autrice qui clôt l’ouvrage permet d’en apprendre davantage sur l’interprétation que l’on peut faire du texte, par exemple en nous indiquant comment elle a fait le choix des noms des personnages.

    La plume est poétique, avec des phrases très courtes mais dont le rythme nous entraîne. L’ouvrage est réhaussé de dix magnifiques illustrations en noir et blanc, qui sont juste magnifiques et nous font regretter qu’elles ne soient pas plus nombreuses.

    C’est donc un très joli petit livre, pour qui aime les textes courts et poétiques.

  12. Coutard Kévin

    « Conte enchanteur »

    Une fois qu’on a goûté au voyage de Ko, impossible de s’arrêter de lire.

  13. Marc

    « Chef d’oeuvre »

    Ce livre est un bonbon pour les yeux et le cerveau.
    Je pose également une mention spéciale pour le Corbeau et le Coquelicot qui est stratosphérique.

  14. Emma

    Un voyage initiatique, plein de poésie et de magie, de rencontre animal à la frontière du shamanisme et de mythologie. Un conte à lire pour voyager avec ko

  15. Moisson Emeline

    « Une belle découverte ! »

    J’ai beaucoup aimé ce conte !

    Je n’ai pas l’habitude de lire ce genre de récit alors c’est avec curiosité que je me suis lancée dans cette histoire.

    J’ai vraiment apprécié suivre Ko lors de son voyage ! La plume de l’auteure est fluide, agréable à lire et m’a emportée dans son histoire tout en nous faisant passer de beaux messages.

    Un récit que je vous recommande fortement !

  16. Mélanie

    « Une plume poétique et pleine de valeurs »

    Avec Le Voyage de Ko nous entreprenons un voyage onirique sur le fait de devenir adulte !

    C’est un livre tout public, il peut être lu par des enfants, adolescents ou adulte. Le récit n’est pas long et est entraînant. Chaque chapitre est destiné à un animal qui représente un caractère différent de l’évolution.

    La plume est très belle, les phrases sont rapides, mais très poétique ?

    Ko est une petite renarde très attachante et on espère pour elle qu’elle réussira sa quête ! Elle rencontre une panoplie d’autres animaux qui sont tous différents et qui ont une grande importance dans ce récit onirique.

    Il est difficile de parler de ce livre sans spoiler, comme il ne fait que 88 pages, j’ai peur de vous dévoiler un élément qui pourrait vous gâcher la lecture ?

    Il faut retenir que ce livre transmet de grande valeur ! Il y a beaucoup de symbolique par rapport aux personnages, tout est expliqué à la fin du roman lors d’un question-réponse de l’autrice ?

    J’ai passé un agréable moment avec Ko et je ne peux que vous conseiller ce petit livre rapide à lire et plein de poésie ?

  17. Axtopitoa

    Superbe histoire, sur l’initiation et le respect d’autrui. Une ouverture aux horizons, et aux couleurs de la vie.
    Lisez le à vos enfants. Faites leur lire !!
    C’est urgent !!!

  18. Elodie

    J’ai adoré accompagner Ko tout au long de son voyage pour grandir au fil des saisons ! C’est un conte magnifique à partager avec les petits et les grands ! Je l’ai lu d’une traite tellement j’ai aimé ! N’hésitez pas une seconde à acheter ce livre, vous ne le regretterez pas !

  19. Nex

    Excellent récit, de ses personnages singuliers à son atmosphère onirique, de ses images merveilleuses à son sous-texte puissant, la plume embarque pour une aventure qui nous refait devenir enfant, et nous encourage à grandir aux côtés de Ko.
    Mention spéciale pour le corbeau et les coquelicots.

  20. Anonyme

    Enorme coup de coeur pour cet excellent conte, qui m’a fait l’effet du Petit Prince sans pour autant y ressembler !

  21. Claude C.

    Une très belle histoire qui ravira les jeunes lecteurs. Cette histoire a beaucoup plu à mes enfants.

  22. Kirabzh

    Cette prose est vraiment agréable à lire ; j’aime vraiment le travail fait sur les mots, cela donne l’impression de lire un poème (ce qui colle bien au sujet ^^)

  23. Evermagic

    La puberté chez les renards, c’est quand même bien plus rapide et bien plus poétique que chez les humains !

    Bon, bah ça y est, j’ai fini le voyage de Ko et je suis un peu triste ahahah
    C’était tout poétique, agréable à lire et tout mignon, ça change de ce qu’on peut retrouver d’habitude ^^
    Je vais me consoler en me disant qu’au moins il me reste les chapitres bonus 😛

  24. Marine

    J’ai adoré lire cette histoire de voyage et de découverte ! Le Voyage de Ko est un univers poétique dans lequel on aime plonger et se replonger. Je le conseille sans hésiter !

  25. Caroline

    C’est sans aucune réserve l’une de ces histoires dont je me souviendrai encore longtemps.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

À venir : Voyages Stellaires

Une fois que nous aurons mis en place les P·I·Ps (Portails Interdimensionnels de Poche), nous voulons instaurer des moyens plus conséquents pour traverser les dimensions.

Nos équipes de recherche travaillent donc sur d’élégants véhicules de traversée Inter-Dim, grands et solides, optimisés pour le Voyage Stellaire.

Ces formats prestigieux seront proposés en éditions limitées, dans le but de proposer des ouvrages aussi variés qu’inoubliables.

Découvrez nos P·I·Ps !

La prochaine étape de notre implantation sur Terre consiste à proposer des Portails Interdimensionnels de Poche.

Grâce à la souplesse et la légèreté de leur petit format, vous pourrez les transporter partout avec vous !

Vous les trouverez sur notre site dès que nous aurons compris comment fonctionne l’administration terrienne…

Veuillez vous enregistrer pour accéder au Transimaginaires

DÉPART : Votre dimension > DIRECTION : Les autres mondes